Barbara a fait l’objet d’un article dans le journal local pour avoir représenté une victime à qui l’assurance-titres a été refusée après l’achat d’une maison.